Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 27 Fév 2021 11:23



Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Les diamants de gould et leurs classes 
Auteur Message
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 18 Mar 2014 21:24
Messages: 128
Localisation: mouy oise
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
:slt: :slt:
Voici deux femelles dos bleu tête noire, peut ton considérer que la femelle de droite rentre dans la classe F5 46-2 Gould Bleu Poitrail Type Sauvage Tête Noire ou est elle hors classe vu sa couleur de poitrine très claire.

Merci


Image

_________________
@+josé


17 Sep 2014 17:29
Haut
Profil
Super membre
Super membre

Inscription: 15 Jan 2011 12:12
Messages: 2140
Localisation: Auvergne
Eleve depuis: 1984
Répondre en citant le message
C'est assurément une femelle gould dos bleu à  poitrine classique tête noire.

Il manque d'intensité dans la poitrine qui peut venir de deux facteurs :
- Soit une souche où les poitrines sont décolorées
- Soit un oiseau qui possède une plume longue.

Je pencherai sans hésiter sur le deuxième cas.
En concours, cette femelle sera vite dépassée par la concurrence, dans la mesure où il y en a.
(Désolé de cette réponse négative).

Par la suite, il faut lui trouver un mâle vraiment intensif pour rectifier le tir .


17 Sep 2014 18:41
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 18 Mar 2014 21:24
Messages: 128
Localisation: mouy oise
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
Bonsoir Zozio,

Il ne faut pas être désolé :non: , votre point de vu conforte ce que j'avais déjà  pressenti et donc confirme aussi mon jugement. La femelle de gauche pour moi a une couleur de poitrine qui correspond au standard.

pour la petite histoire de cette femelle elle est issu d'un couple TS -TN-PM x TS - TN x PB

la voici toute jeune : viewtopic.php?f=22&t=36649

Ce couple m'a donné aussi un mâle TS-TN-PM et bec orange c'est un peu le soucis de pas bien connaître le phénotype lors d'un achat :oui:

_________________
@+josé


17 Sep 2014 19:46
Haut
Profil
Super membre
Super membre

Inscription: 15 Jan 2011 12:12
Messages: 2140
Localisation: Auvergne
Eleve depuis: 1984
Répondre en citant le message
Malheureusement, le couple d'origine ne peut rien indiquer en la matière ? C'est une histoire (a mon avis), de structure de plume et encore, il faudrait voir les antécédants des parents.
La femelle de gauche est effectivement bien plus intense en couleur, ce qui devrait correspondre davantage à  une plume courte, mais ce n'est pas certifié. Il faut comparaer les plumes du dos de ces deux oiseaux et aussi, avec un autre oiseau bien plus vif en poitrine.
Chez les mâles, la plume longue se traduit part des filets de queue qui n'arrivent plus à  se maintenir droit et des reflets bleutés sur le dos qui peuvent être vraiment intensifs dans les cas d'accouplement de longue plume x longue plume.

Chez les diamants de gould, nous avons voulu privilégier les filets de queue les plus long passé un temps. Grave erreur et il faut maintenant faire avec un fort pourcentage d'oiseaux shimmel face à  un reste qui s'est stabilisé en plume intensive (courtes , bien collées au corps et de couleur vive s et brillantes).
Pas simple je reconnais , pas simple à  expliquer d'une part et à  assimiler ou comparaitre d'autre part


17 Sep 2014 19:58
Haut
Profil
Super membre
Super membre

Inscription: 15 Jan 2011 12:12
Messages: 2140
Localisation: Auvergne
Eleve depuis: 1984
Répondre en citant le message
IUl est aussi à  savoir que le facteur dos bleu à  tendance à  faire apparaitre des poitrines particulièrement intensive. Cela se vérifie surtout chez les mâles poitrine classique que j'invite à  comparaitre aux autres mutants à  dos bleu.


17 Sep 2014 19:59
Haut
Profil
Super membre
Super membre

Inscription: 15 Jan 2011 12:12
Messages: 2140
Localisation: Auvergne
Eleve depuis: 1984
Répondre en citant le message
En sortant de la mutation bleue : Lors du dernier GTE, il y avait une cinquantaine de mâles classiques à  poitrine classique tête noire. La palette de couleur de la poitrine était assez large. Bien évidemment,; les poitrines les plus intensives ressortaient.
Le jugement porte en priorité sur la taille et la forme, puis sur l'intensité des couleurs. Dee ce fait, les oiseaux intensifs passent en premier plan .


17 Sep 2014 20:02
Haut
Profil
Membre très actif
Membre très actif

Inscription: 24 Mar 2014 02:51
Messages: 98
Localisation: essaouira Maroc
Eleve depuis: 1972
Répondre en citant le message
joe gould 60 a écrit:


pour la petite histoire de cette femelle elle est issu d'un couple TS -TN-PM x TS - TN x PB

la voici toute jeune : viewtopic.php?f=22&t=36649

Ce couple m'a donné aussi un mâle TS-TN-PM et bec orange c'est un peu le soucis de pas bien connaître le phénotype lors d'un achat :oui:


Salut
J'allais vous le confirmer le cas de cette femelle ,elle est porteure de poitrine blanche ,ce cas là  je le connais bien et je l'ai rencontrer dans mon élevage à  mainte reprise c'est le facteur potrine blanche qui influence sur la decoloration de la poitrine TS . je suis d'accord aussi avec Zozio sur les deux cas indiquer , les plumes longue et la souche des poitrine décolorer ,mais il faut situer en premier lieu le cas du porteur PB


18 Sep 2014 00:34
Haut
Profil Site Internet
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 18 Mar 2014 21:24
Messages: 128
Localisation: mouy oise
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
merci pour vous explications :cool:

il est donc préférable d'orienté ces descendants vers des poitrines blanches avec un ¨mâle a plumes courtes.

_________________
@+josé


18 Sep 2014 07:33
Haut
Profil
Membre
Membre

Inscription: 26 Mai 2014 13:09
Messages: 23
Localisation: Le Relecq-Kerhuon - 29 -
Eleve depuis: 1975
Répondre en citant le message
La dénomination "dos bleu" est inappropriée. Pour deux raisons:
- la première est que la mutation n'affecte pas que le manteau (dos + ailes). Elle touche aussi le masque chez les TR et les TO, et le ventre chez tous les sujets. Elle relève donc d'une dénomination "intégrale" et non "locale".
- la seconde est qu'il a été "travaillé" chez des éleveurs en Allemagne (et pas forcément qu'allemands), dans les années 80, une mutation qui ne se localisait qu'au niveau du manteau. Les masques et le ventre n'étaient pas affectés. Elle, si elle avait perduré, eut pu relever de la terminologie "dos bleu".




Autre précision, qui concerne les têtes noires (je suis désolé, je n'ai pas retrouvé le topic dans lequel il en est question).

Un sujet TN BJ, tête noire pointe de bec "jaune" n'est pas un oiseau porteur de tête orange.

Soit un gould possède le facteur de coloration du masque et il est alors tête rouge, TR, avec la pointe du bec rouge.
Soit un gould ne possède pas le facteur de coloration du masque et il est alors tête noire, TN, avec la pointe du bec rouge.

Lorsque la mutation tête orange, mutation récessive libre, ou autosomale récessive, s'exprime (donc avec deux facteurs):
- chez un TR, le sujet est TO avec la pointe du bec orange,
- chez un TN, le sujet est TN avec la pointe du bec orange.

Pourquoi à  cet unique endroit chez un TN? Parce que la seule localisation où la mutation peut affecter des caroténoïdes, c'est la pointe du bec.

Donc un TN pointe du bec orange (ou "jaune") est un oiseau homozygote TO, donc double facteur pour cette mutation récessive libre, chez qui la mutation n'a pu s'exprimer qu'à  la pointe du bec.
Ce n'est pas simplement un TN porteur de TO mais, au plan du génotype, un TO.

Pour que la mutation s'exprime, il convient donc d'accoupler cet oiseau avec un sujet possédant le facteur de coloration du masque, donc un TO ou un TR porteur de TO.

Un TN porteur de TO a la pointe du bec rouge.


25 Nov 2014 15:50
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 18 Mar 2014 21:24
Messages: 128
Localisation: mouy oise
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
Yves29 a écrit:
La dénomination "dos bleu" est inappropriée. Pour deux raisons:
- la première est que la mutation n'affecte pas que le manteau (dos + ailes). Elle touche aussi le masque chez les TR et les TO, et le ventre chez tous les sujets. Elle relève donc d'une dénomination "intégrale" et non "locale".
- la seconde est qu'il a été "travaillé" chez des éleveurs en Allemagne (et pas forcément qu'allemands), dans les années 80, une mutation qui ne se localisait qu'au niveau du manteau. Les masques et le ventre n'étaient pas affectés. Elle, si elle avait perduré, eut pu relever de la terminologie "dos bleu".


Donc pour vous simplement "bleu" je ne connaissais pas cette souche allemande...pas de photos sur le net ... le ventre était donc jaunes ?

_________________
@+josé


25 Nov 2014 18:49
Haut
Profil
Membre
Membre

Inscription: 26 Mai 2014 13:09
Messages: 23
Localisation: Le Relecq-Kerhuon - 29 -
Eleve depuis: 1975
Répondre en citant le message
joe gould 60 a écrit:
Yves29 a écrit:
La dénomination "dos bleu" est inappropriée. Pour deux raisons:
- la première est que la mutation n'affecte pas que le manteau (dos + ailes). Elle touche aussi le masque chez les TR et les TO, et le ventre chez tous les sujets. Elle relève donc d'une dénomination "intégrale" et non "locale".
- la seconde est qu'il a été "travaillé" chez des éleveurs en Allemagne (et pas forcément qu'allemands), dans les années 80, une mutation qui ne se localisait qu'au niveau du manteau. Les masques et le ventre n'étaient pas affectés. Elle, si elle avait perduré, eut pu relever de la terminologie "dos bleu".


Donc pour vous simplement "bleu" je ne connaissais pas cette souche allemande...pas de photos sur le net ... le ventre était donc jaunes ?


Exact.

C'est une question de facteurs de localisation.

La poitrine blanche n'affecte rien d'autre quand l'oiseau n'est que poitrine blanche

Après, quand on rentre dans des combinaisons de mutations, c'est une autre histoire; surtout avec une mutation "intégrale". Il y a souvent des "interactions"............... C'est le cas de la mutation poitrine blanche transférée sur des mutants simple ou double dilution.


25 Nov 2014 18:58
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Déc 2014 08:55
Messages: 213
Localisation: Paris 75000
Eleve depuis: 2008
Répondre en citant le message
Très belle mutation :oh:

_________________
Cordialement, Paul ;
Amoureux d'oiseaux.


25 Déc 2014 11:29
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 19 Oct 2004 10:03
Messages: 214
Localisation: aisne
Répondre en citant le message
Yves29 a écrit:
La dénomination "dos bleu" est inappropriée. Pour deux raisons:
- la première est que la mutation n'affecte pas que le manteau (dos + ailes). Elle touche aussi le masque chez les TR et les TO, et le ventre chez tous les sujets. Elle relève donc d'une dénomination "intégrale" et non "locale".
- la seconde est qu'il a été "travaillé" chez des éleveurs en Allemagne (et pas forcément qu'allemands), dans les années 80, une mutation qui ne se localisait qu'au niveau du manteau. Les masques et le ventre n'étaient pas affectés. Elle, si elle avait perduré, eut pu relever de la terminologie "dos bleu".




Autre précision, qui concerne les têtes noires (je suis désolé, je n'ai pas retrouvé le topic dans lequel il en est question).

Un sujet TN BJ, tête noire pointe de bec "jaune" n'est pas un oiseau porteur de tête orange.

Soit un gould possède le facteur de coloration du masque et il est alors tête rouge, TR, avec la pointe du bec rouge.
Soit un gould ne possède pas le facteur de coloration du masque et il est alors tête noire, TN, avec la pointe du bec rouge.

Lorsque la mutation tête orange, mutation récessive libre, ou autosomale récessive, s'exprime (donc avec deux facteurs):
- chez un TR, le sujet est TO avec la pointe du bec orange,
- chez un TN, le sujet est TN avec la pointe du bec orange.

Pourquoi à  cet unique endroit chez un TN? Parce que la seule localisation où la mutation peut affecter des caroténoïdes, c'est la pointe du bec.

Donc un TN pointe du bec orange (ou "jaune") est un oiseau homozygote TO, donc double facteur pour cette mutation récessive libre, chez qui la mutation n'a pu s'exprimer qu'à  la pointe du bec.
Ce n'est pas simplement un TN porteur de TO mais, au plan du génotype, un TO.

Pour que la mutation s'exprime, il convient donc d'accoupler cet oiseau avec un sujet possédant le facteur de coloration du masque, donc un TO ou un TR porteur de TO.

Un TN porteur de TO a la pointe du bec rouge.



bonsoir

donc si j'ai bien compris on ne peux pas trouver de TR avec la pointe du bec orange


25 Déc 2014 20:25
Haut
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 13 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

 


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com

eXTReMe Tracker
Audience Xiti du site NVC