Nos volières
http://www.nosvolieres.com/forum/

Calculs génétiques ... 1ère partie
http://www.nosvolieres.com/forum/viewtopic.php?f=26&t=5744
Page 4 sur 6

Auteur:  Sam et mes paddas [ 20 Jan 2005 19:17 ]
Sujet du message: 

Oui j'aurais souhaité qu'on me réexplique pourkoi on prennai en compte toute la cromatide et pas seulement une partie ca me parrai encore un peu compliqué ? (2 eme questions)

Je voulais votre avis sur le déroulement :

Un mâle de phénotype sauvage X X et une femelle mutant dans une hériédité dominante en simple facteur je note P pour panaché...
Soit X P Y

je voulais savoir si on pouvai affirmer dans ce cas que dans les issues tous les mâles allai être Panaché simple facteur et les femelles phénotype sauvage

Et que si on avait X Y P les issues seraient toutes les femelles panaché simple facteur et les mâles phénotype sauvage...

Je voulais par rapport à  celà  si le crossing pouvai se faire dans vide c'est à  dire s'intervertir en sachant qu'il n'un qu'un gène mutant sur une paire...
Mais que le basculement peut avoir lieu...??

je veu dire par exemple que dans le cas d'un femelle X P Y on puisse se trouver avec des issues X Y P pour cause d'un crosing over???

On gros si on croise phénotype sauvage avec mutant femelle es qu'on as coup sur garantir des mâles ou des femelles selon que le gène soit placé sur le premier ou deuxième chromosomes.???



Sinon autre interrogation, Es que si un crossing over as déjà  eu lieu sur une nichée es qu'il se répaitera si on ne change pas le couple à  chaque nichée qui suiveront ou c'est vraiment un coup ca le fait et puis non et puis ca refait 2 ans après...ect

Es que si un mutant simple facteur a pour habitude de donner que tu mâle ce sera tous le temps comme ca ?

Voilà  qu'elle petite interrogation sur lesquelle je voulais avoir votre avis???

Amicalement,

Sam

Auteur:  invité-D [ 20 Jan 2005 21:22 ]
Sujet du message: 

Attention, pour une mutation dominante, elle peut être soit liée au sexe soit autosomique ! La majorité sont autosomiques, mais il en existe qqunes qui sont liées au sexe ! C'est pour celà  qu'il faut bien faire attention lors du classement des mutations et ne pas tomber dans l'abus de langage qui consiste à  dire qu'il y a 3 type de mutations (dominanten récessive et liée au sexe)

Le mutations affectent soit les chromosomes sexuels, soit les autres, et elle s'expriment soit de manière dominante (avec phénomène de co-dominances pour certaines), soit de manière récessives.


Donc si tu as un accouplement mâle Type Sauavge avec femelle Mutante et que celà  ne te sort que des mâle mutants (et JAMAIS) de femelles mutante, alors tu es bien en présence d'une mutation Dominante Liée au Sexe.

Par déduction : Si une mutation qui s'exprime de facçon Dominante est liée au sexe, alors les femelles ne pourront qu'être Simple facteur.

Dav

Auteur:  zestrellita [ 21 Jan 2005 13:53 ]
Sujet du message: 

:slt: Sam
Sam et mes paddas a écrit:
Oui j'aurais souhaité qu'on me réexplique pourkoi on prennai en compte toute la cromatide et pas seulement une partie ca me parrai encore un peu compliqué ? (2 eme questions)

On ne prend pas en compte toute la chromatide :non:
En fait, lorsque les chromosomes d'une même paire s'apparient (se rapprochent pour le crossing-over), seulement une extrémité, plus ou moins longue, va être échangée d'un chromosome à  l'autre.

Il faut bien comprendre qu'un crossing-over a presque toujours lieu, mais que selon le point de cassure de la chromatide, et des mutations portées sur les chromosomes, on ne s'en rendra pas toujours compte.

Exemple :

Xino X => après crossing-over, l'allèle ino peut très bien changer de chromome X => X Xino : ça n'a aucune incidence

On ne le voit que si on a au moins 2 gènes avec des allèles différents :

Xino Xop => Xino-op X
peut aussi s'écrire
Xino-op+ Xino+op => Xino-op Xino+op+

donc le crossing-over est visible

mais si

Xino Xino-op => Xino-op Xino
peut aussi s'écrire
Xino-op+ Xino-op => Xino-op Xino-op+

donc le crossing-over est invisible

Sam et mes paddas a écrit:
Je voulais votre avis sur le déroulement :

Un mâle de phénotype sauvage X X et une femelle mutant dans une hériédité dominante en simple facteur je note P pour panaché...
Soit X P Y

je voulais savoir si on pouvai affirmer dans ce cas que dans les issues tous les mâles allai être Panaché simple facteur et les femelles phénotype sauvage

Et que si on avait X Y P les issues seraient toutes les femelles panaché simple facteur et les mâles phénotype sauvage...

Je voulais par rapport à  celà  si le crossing pouvai se faire dans vide c'est à  dire s'intervertir en sachant qu'il n'un qu'un gène mutant sur une paire...
Mais que le basculement peut avoir lieu...??

je veu dire par exemple que dans le cas d'un femelle X P Y on puisse se trouver avec des issues X Y P pour cause d'un crosing over???

On gros si on croise phénotype sauvage avec mutant femelle es qu'on as coup sur garantir des mâles ou des femelles selon que le gène soit placé sur le premier ou deuxième chromosomes.???

Attention, les chromosomes X et Y ne sont pas des chromosomes homologues, Y ne porte pas les mêmes gènes que X, donc un gène de X ne peut pas se retrouver sur Y à  l'issue d'un crossing-over.

Sam et mes paddas a écrit:
Sinon autre interrogation, Es que si un crossing over as déjà  eu lieu sur une nichée es qu'il se répaitera si on ne change pas le couple à  chaque nichée qui suiveront ou c'est vraiment un coup ca le fait et puis non et puis ca refait 2 ans après...ect

Il faut bien penser que les crossing-over ont lieu au sein d'une cellule, lors de la formation des gamètes chez le mâle ou chez la femelle.
Donc le crossing-over est propre à  un gamète donné, et non pas à  un individu donné. Comme je le disais, il se produit à  chaque fois, mais le résultat est visible ou non, suivant l'endroit où il a lieu et les gènes portés par les chromosomes.

Le crossing-over n'a donc pas lieu sur une nichée, ou avec un couple donné :non: mais pour un descendant donné d'un individu donné, le pourcentage de chances d'avoir un crossing-over (quand on dit qu'il y a eu crossing-over, ici, on sous-entend crossing-over visible) correspond aux pourcentages connus : 30% entre op et ino, 3% entre cin et ino...

Exemple :
Tu as un mâle sauvage, qui dans sa 1ère nichée (avec une femelle sauvage) t'as donné une fille opaline-ino.
Tu peux donc en déduire que ton mâle est Xino Xop et qu'un crossing-over entre ino et op a eu lieu.

Comme on sait que le pourcentage de crossing-over entre opaline et ino est de 30%, pour chaque descendant de ce mâle, tu auras à  chaque fois 30% de chances d'avoir à  nouveau un opaline-ino (toujours femelle si la mère n'est pas opaline-ino elle-même).

Donc en théorie, dans une nichée de 4 petits, au moins un sera opaline-ino (mais tu peux très bien n'en avoir aucun dans une nichée, et 2 dans la nichée suivante)

Auteur:  eric du 13 [ 21 Jan 2005 14:51 ]
Sujet du message: 

:bravo: :bravo: felicitation aussi a zestrellita et a-nonyme pour ce complement .vraiment un post tres interessant :bravo: :bravo:

Auteur:  stéphane [ 21 Jan 2005 22:44 ]
Sujet du message: 

Bonsoir à  tous

Citation:
Exemple :
Tu as un mâle sauvage, qui dans sa 1ère nichée (avec une femelle sauvage) t'as donné une fille opaline-ino.
Tu peux donc en déduire que ton mâle est Xino Xop et qu'un crossing-over entre ino et op a eu lieu.

Comme on sait que le pourcentage de crossing-over entre opaline et ino est de 30%, pour chaque descendant de ce mâle, tu auras à  chaque fois 30% de chances d'avoir à  nouveau un opaline-ino (toujours femelle si la mère n'est pas opaline-ino elle-même).


30% de chance pour chaque descendant d'avoir un opaline ino me semble un peu fort. Il me semble plutôt que le pourcentage de chances d'obtenir des femelles opaline-ino dans ce type d'accouplement est de l'ordre de 7.50% si on prend en compte tous les descendants ou 15% si on ne prend en compte que les femelles.
Statistiquement, il y a donc 1 chance d'avoir une femelle opaline-ino sur 13 jeunes environ.

Auteur:  gemf [ 21 Jan 2005 22:55 ]
Sujet du message: 

:slt:

Non, le pourcentage est bien de 30% et uniquement pour des femelles, pas de male possible avec uniquement un male double porteur. Pour sortir des males, il faut une femelle mutante (op-ino en l'occurrence).

Amicalement, Yohann.

:chin: :chin:

Auteur:  yanic [ 21 Jan 2005 23:09 ]
Sujet du message: 

:salut: tout à  fait d'accord avec l'intervention de stéphane, il faut prendre en compte tout les descendant:

:mal: Sauvage//INO OP X :fem: Sauvage
:arrow: :mal: *7,5% S
17,5% S/INO
17,5% S/OP
*7,5% S//INO OP
:arrow: :fem: *7,5% S
17,5% INO
17,5% OP
*7,5% INO OP
*+*+*+*=30%

Auteur:  gemf [ 22 Jan 2005 17:23 ]
Sujet du message: 

:slt:

Non, dans le cas present, on dit qu'il y a 30% de chance que les deux genes qui ne sont pas ensemble arrivent sur le meme chromosome. le male a donc 30% de chance de distribuer le gene Xino-op. Dans ces 30%, il y a des males et des femelles. Les males seront porteur rubino mais non differenciable des autres. Les femelles seront rubino. On a donc 15% de chance d'avoir des rubinos (femelles uniquement).

Amicalement, Yohann.

:chin: :chin:

Auteur:  yanic [ 22 Jan 2005 17:38 ]
Sujet du message: 

Donc si je corrige:

:mal: *11,7% S
11,7% S/INO
11,7% S/OP
15% S//OP INO
:fem: 11,7% S
11,7% INO
11,7% OP
15% INO OP

*100-30/6

Est comme ça j'ai un gros doute on aurait alors plus de chance d'avoir une :fem: rubino (15%) qu'une INO ou OP :quoi: :quoi: :quoi:

Auteur:  gemf [ 22 Jan 2005 17:41 ]
Sujet du message: 

:slt:

J'aime bien reflechir comme ca mais la j'ai un doute, je lit d'autre post pour laisser le temps a la reflexion et je reponds.

:chin: :chin:

Auteur:  gemf [ 22 Jan 2005 17:57 ]
Sujet du message: 

:slt:

Voila, j'ai fini ma reflexion et j'en reviens a ton premier resultat. Le crossing over est bien de 30% mais il se decline avec les Xino-op mais aussi les X donnant les types sauvages. A cela, il faut tenir compte des males et femelles. Nous avons donc 7.5% de femelles rubino. Neanmoins, le crossing over est bien de 30%

Nous sommes d'accord ??

:chin: :chin:

Auteur:  yanic [ 22 Jan 2005 18:06 ]
Sujet du message: 

:cool: Tu me faisais douter pour rien alors pfffff!!!

Auteur:  gemf [ 22 Jan 2005 18:18 ]
Sujet du message: 

:slt:

peut etre mais en reflechissant ainsi, on avance et ca, j'aime bien.

:chin: :chin:

Auteur:  yanic [ 22 Jan 2005 18:39 ]
Sujet du message: 

:oui: Bien sur, c'est tout l'intérêt de ce post, je commence juste a comprendre les pourcentage de proba en combinaison de mutation en particuliér celles liées au sexe ; imagine des combinaison op cin lut (haaar!!!! rien que d'y penser ça me fait mal à  la tête)

(t'avais qu'a pas dire que t'aime réfléchir)
imagine :mal: CIN/LUT OP X :fem: LUT OP

:mal: ...% S/CIN LUT OP
...% LUT/ CIN OP
...% OP/ CIN LUT
...% LUT/ OP CIN

:fem: ...% CIN
...% CIN LUT
...% CIN OP
...% CIN OP LUT

Celui qui trouve les resultat aura toute ma reconnaisance. :salut:

Auteur:  yanic [ 22 Jan 2005 19:22 ]
Sujet du message: 

j'oubliait:
:arrow: crossing-over: _LUT-OP 30%
_LUT-CIN 3%
_OP-CIN 33%

Auteur:  zestrellita [ 23 Jan 2005 11:22 ]
Sujet du message: 

stéphane a écrit:
30% de chance pour chaque descendant d'avoir un opaline ino me semble un peu fort. Il me semble plutôt que le pourcentage de chances d'obtenir des femelles opaline-ino dans ce type d'accouplement est de l'ordre de 7.50% si on prend en compte tous les descendants ou 15% si on ne prend en compte que les femelles.
Statistiquement, il y a donc 1 chance d'avoir une femelle opaline-ino sur 13 jeunes environ.

:oops: Tu as tout à  fait raison, j'ai écrit trop vite et j'ai oublié de diviser le pourcentage par 2, en tenant compte des sauvages obtenus aussi à  l'issue du crossing-over.
Mais si on calcule en terme de gamètes, sans tenir compte du sexe :

Xino Xop donne comme gamètes

-> 35% Xino
-> 35% Xop
-> 15% Xino-op
-> 15% X

Ce qui fait pour un descendant, 15% de chances d'hériter du gamète Xino-op du père, donc dans le cas d'un accouplement avec une femelle sauvage, 7.5% d'avoir un opaline-ino, puisque seules les femelles seront opaline-ino.

J'ai vraiment répondu trop vite et mélangé gamètes et individus, désolée :oops:

Auteur:  yanic [ 23 Jan 2005 11:38 ]
Sujet du message: 

Essayes de trouver les pourçentages de la progéniture du pseudo-couple sur mon dernier message si tu veux être pardonné :) :) :) :) :)

Auteur:  zestrellita [ 23 Jan 2005 12:43 ]
Sujet du message: 

Pfffh laisse tomber, je viens de plancher dessus pendant plus d'une demie-heure, c'est à  devenir :fou: :ohh: :) J'abandonne là  ! :-?
Le pire c'est que je savais faire ça avant, les calculs sur 3 gènes avec double-crossing-over et tout, mais là , manque de pratique ! :fou:

Juste une petite question pour faire avancer le schmilblick !! ;-)
Ton mâle, dans l'exemple, il est Xcin Xcin-ino-op ou Xcin-ino Xcin-op ? Hein, parce que ça change tout là  !!! :)

Auteur:  yanic [ 23 Jan 2005 14:17 ]
Sujet du message: 

:arrow: Disons xcin-ino xcin-op, c'est déjà  assez compliqué comme ça :fou:

Auteur:  stéphane [ 23 Jan 2005 16:04 ]
Sujet du message: 

Bonjour

je suis tout à  fait d'accord avec les pourcentages de yanic
Citation:
Sauvage//INO OP X Sauvage
*7,5% S
17,5% S/INO
17,5% S/OP
* 7,5% S//INO OP
*7,5% S
17,5% INO
17,5% OP
*7,5% INO OP


et également tout à  fait d'accord avec gemf
Citation:
Neanmoins, le crossing over est bien de 30%


à  bientôt

Page 4 sur 6 Heures au format UTC [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/