Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 17 Oct 2018 17:53



Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Arrêté biosécurité influenza aviaire 
Auteur Message
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2003 20:51
Messages: 1790
Localisation: yonne
Eleve depuis: 2001
Répondre en citant le message
Bonjour,

Juste pour information, suite au problème d'influenza aviaire dans le sud ouest en filière palmipèdes, un arrêté ministériel a été pris le 8 février 2016. Il s'applique au 1er juillet et concerne tous les détenteurs d'oiseaux :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... 0032000273

Les mesures suivantes s'appliquent aux particuliers :

Citation:
Article 12 (différé) En savoir plus sur cet article...


Par dérogation aux articles 2 à 10 et 14, les détenteurs des exploitations non commerciales appliquent a minima les mesures de biosécurité suivante :


- aucune volaille ou oiseau captif d'une exploitation non commerciale n'entre en contact direct avec des volailles ou oiseaux captifs d'exploitation commercial ou n'a accès à une exploitation commerciale ;
- toutes les mesures sont prises pour éviter les contaminations liées aux véhicules, autres animaux et personnes étrangères à l'exploitation et pour limiter l'accès des bâtiments aux rongeurs, aux insectes et autres nuisibles ;
- l'approvisionnement en aliments et en eau de boisson est protégé d'un accès par les oiseaux sauvages ;
- la litière neuve est protégée et entreposée à l'abri de l'humidité et de toute contamination, sans contact possible avec des cadavres ;
- en cas de mortalité anormale, le détenteur contacte un vétérinaire pour une visite sanitaire de l'exploitation à ses frais, sans préjudice des règles de police sanitaire prévues en cas de suspicion d'influenza aviaire validées par le directeur départemental en charge de la protection des populations ;
- les cadavres sont isolés et protégés avant leur enlèvement et le cas échéant, avant présentation au vétérinaire ;
- pour les détenteurs non commerciaux d'appelants pour la chasse au gibier d'eau, les mesures de biosécurité s'appliquant sont celles de l'arrêté du 1er août 2006 susvisé.


_________________
Skimo


19 Juin 2016 08:18
Haut
Profil YIM
Habitué
Habitué

Inscription: 09 Nov 2009 17:47
Messages: 325
Localisation: taverny 95
Répondre en citant le message
Bonjour,

En tant qu'éleveur j'ai reçu cette lettre de la préfecture, rien que du basique...


21 Juin 2016 08:04
Haut
Profil
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Jan 2016 13:00
Messages: 539
Localisation: France
Eleve depuis: 1978
Répondre en citant le message
Salut,
Basique en gros oui.
Mais il y a aussi des détails à regarder à la loupe.
Je l'ai survolé rapidement et ai noté un petit détail qui compte beaucoup pour les pros : ils n'auront plus le droit de recevoir des oiseaux provenant de particuliers . Et vice-versa ?

_________________
Nous avons deux bras c'est pour grimper , et pourtant nous avons descendu des arbres .


21 Juin 2016 11:17
Haut
Profil
Habitué
Habitué

Inscription: 09 Nov 2009 17:47
Messages: 325
Localisation: taverny 95
Répondre en citant le message
Bonjour,

Actuellement les établissements Truffaut et Gamm Vert du Val d'Oise refusent d'acheter les oiseaux aux particuliers. Y compris pour leurs propres employés éleveurs!
Ils préfèrent passer par les grossistes belges ou hollandais. C'est lamentable car nos oiseaux sont bagués et sous label de l'UOF ou du CDE avec numéro de souche. Alors que ceux qui sont vendus après avoir été achetés aux grossistes sont souvent sans bague, donc achetés à des inconnus...
En fait de quoi un rossignol du Japon est vendu à 250 € pièce, un pape de Nouméa ou de Kittlitz à 78 € en "promotion". A vos réflexions...


21 Juin 2016 21:08
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 10 Nov 2009 22:10
Messages: 176
Localisation: Tarn
Répondre en citant le message
Quelle hypocrisie!

Ils achètent à des "professionnels" qui ne sont pas plus professionnels qu'eux mêmes, c'est à dire des revendeurs de camelote. Camelote car le plus souvent pas bagués et trimbalés en rangs serrés.

Et bien sûr tout cela vient de particuliers qu'ils soient Français Belges ou Hollandais, c'est pareil, car vu ce que ça rapporte, aucun pro de l'élevage de ces petites bêtes ne pourrait en vivre.


21 Juin 2016 22:31
Haut
Profil
Membre très actif
Membre très actif

Inscription: 15 Sep 2009 07:08
Messages: 70
Localisation: foix
Eleve depuis: 1995
Répondre en citant le message
bonjour
Je partage pas l'avis"basique" car malheureusement tout dépend ensuite l'interprétation qui en sera faite au cas par cas.
Pour moi si j'ai" bien lu", et qu'ils veuillent faire appliquer le texte a la lettre (sans chercher à comprendre, cela arrive) ils peuvent trouver des anomalies dans quasi tous les élevages et cela débouche sur une injonction de mise aux normes sous délais et menace de fermeture administrative ( quelques cas apparaissent déjà).
Fini les marchés aux volailles ou se côtoient pro et agriculteurs ou autres particuliers..... :slt:

A relire avec un œil plus suspicieux :-?

Quand aux grossiste ils vont arriver a avoir le monopole auprès des grandes enseignes et éliminer les éleveurs qui vendaient a des prix "raisonnables" mais trop bas pour eux, ce qui les gênaient beaucoup, c'est quasiment fait pour chien et chats, ça arrive pour les oiseaux !!!!! :oops:


22 Juin 2016 08:04
Haut
Profil Site Internet
Habitué
Habitué

Inscription: 09 Nov 2009 17:47
Messages: 325
Localisation: taverny 95
Répondre en citant le message
Bonjour,
La vente des produits de son potager, de son jardin, de sa basse-cour est, jusqu'à nouvel ordre, autorisée en France. Je vois mal un gouvernement, dixit de gauche, avec le libéral Macron, interdire à de petits retraités voulant améliorer des retraites, bloquées depuis avril 2013 !!! la vente du surplus de leur élevage au "bénéfice" d'oiseaux venant d'ailleurs non bagués, +/- en bon état, donc sans traçabilité aucune.

Il ne nous restera qu'à plaider contre cette interdiction scélérate, ce que feront les fédérations; ou bien monter des coopératives réservées aux adhérents ce qui aura le mérite d'éliminer les margoulins véreux; enfin de prendre le statut d'agriculteur (exploitant agricole) dont le régime fiscal est avantageux. Je pourrai donc déduire de ma déclaration d'impôts les pertes réelles de mon élevage d'insectivores : chauffage, lumière, graines ou pâtées, etc...Pourquoi pas après tout, enfant de mai 68 j'aime les défis...

.


22 Juin 2016 18:53
Haut
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 7 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

 


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com

eXTReMe Tracker
Audience Xiti du site NVC