Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 22 Oct 2020 17:50



Répondre au sujet  [ 248 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivante
Rosalbin reproduction 
Auteur Message
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2008 21:43
Messages: 1054
Localisation: Tarn 81
Eleve depuis: 2008
Répondre en citant le message
A ce jour j'ai tout essayé , je laisse dame nature agir ?
D'après moi cela viens des parents !


25 Mar 2020 19:26
Haut
Profil
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2020 14:13
Messages: 15
Localisation: Custines
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Bonjour,
merci pour ce sujet trés intéressant ainsi que pour la participation des intervenants.
J'ai depuis peu, un couple de Rosalbin de 5 ans EPP qui ont déjà élevés leurs jeunes et qui cassent également leurs oeufs.
Tout comme cela a été exposé trés bien dans ce sujet, la reproduction chez nos amis Rosalbins reste trés aléatoire.
Un vrai challenge!!
Quelqu'un a t'il 2 couples dans une même volière? Si oui comment ce passe la cohabitation?
Merci pour vos réponses.


Fichiers joints:
rosalbin.jpg
rosalbin.jpg [ 43.95 Kio | Vu 2928 fois ]
28 Avr 2020 17:52
Haut
Profil
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2020 14:13
Messages: 15
Localisation: Custines
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Fichier(s) joint(s):
pho10.jpg
pho10.jpg [ 21 Kio | Vu 2837 fois ]
Le mâle n'est pas content que je m'approche de son nid, il se gonfle, se baisse et souffle..


29 Avr 2020 21:09
Haut
Profil
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2020 14:13
Messages: 15
Localisation: Custines
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Fichier(s) joint(s):
pho20.jpg
pho20.jpg [ 89.14 Kio | Vu 2837 fois ]


29 Avr 2020 21:11
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 28 Juin 2014 17:17
Messages: 238
Localisation: bretagne
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Bonjour à vous
Merci pour les photos Seb54760.
Tomi tu sait certains éleveurs amateur ou non que je connaît maîtrisant pourtant très bien l’incubation de perroquets ont souvent des problèmes avec les embryons de rosalbins, et cela même avec des incubateurs bien étalonné, des courbes de poids parfaite et d’autres ou cela marche très bien.
Il y a quelques éleveurs qui se posent des questions car ils perdent des embryons à plusieurs stades divers de l’incubation.
Cela est mon cas avec un couple de 20 /21 ans, que des œufs fécondés à chaque fois, et beaucoup d’embryons perdu que ce soit à 15 même 20 jours...alors qu’avec d’autres espèces sa roule bien et dans le même incubateur ...


30 Avr 2020 20:44
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2008 21:43
Messages: 1054
Localisation: Tarn 81
Eleve depuis: 2008
Répondre en citant le message
Bonsoir raoni ,
Le problème ai , qu'il faudrait une couveuse pour chaque espèce , ayant des paramètres d'humidification et température différentes pour espérer 90% d'éclosion :!:


30 Avr 2020 22:59
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 28 Juin 2014 17:17
Messages: 238
Localisation: bretagne
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Pour l’hygrométrie le top c’est d’avoir 3 incubateurs un avec une hygro moyenne 55% par exemple, la deuxième plus sèche et la troisième plus humide...comme ça si un œuf d’une même couvée par exemple perd trop de poids tu le met dans la couveuse avec le plus fort taux d’hygrométrie.
J’ai le cas en ce moment même, 3 œufs de gris, aucuns des 3 n’a le même besoin c’est très fréquent, mis là sur les 3 il y en a un qui doit avoir une perte d’à peine 10%.
Pour ce qui ai de la température j’incube toutes les espèces avec le même réglage, avec quelle espèce à tu besoin d’une température différente?


01 Mai 2020 02:34
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2008 21:43
Messages: 1054
Localisation: Tarn 81
Eleve depuis: 2008
Répondre en citant le message
Perso , je possède deux couveuses , une pour les cailles de Chine avec 37,6° et 47% d'humidification et l'autre pour les crochus avec 37,2° température et 50% humidification . Récemment un capacitaire m'as dit que pour les Cacatoès , il travaillait avec 55% d’humification . Quels sont les bons réglages ?
A ma seconde couvée chez les Rosalbins , un embryon mort en couveuse huit jours avant l'éclosion . j'ai mis le second œuf dix jours avant l'éclosion (embryon actif ) sous une femelle Port Lincoln qui couvait ses œufs , mais échec pas d"éclosion !?


01 Mai 2020 16:25
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 28 Juin 2014 17:17
Messages: 238
Localisation: bretagne
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Bonjour
Tomi moi je ne fait que du perroquet, 37,2 degrés c’est bien par contre tu ne peut pas avoir un taux d’hygrométrie par espèce c’est impossible, pour démarrer l’incubation tu n’a pas le choix mais ensuite il faut réguler suivant les besoins du ou des œufs en questions.
C’est bien pour cela que même la meilleure femelle a parfois des œufs qui n’éclose pas car la perte de poids n’est pas bonne donc l’embryons meurt, même si il peut y avoir beaucoup d’autres problèmes que cela ...vaste sujet...passionnant pour ma part...


01 Mai 2020 18:01
Haut
Profil
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2020 14:13
Messages: 15
Localisation: Custines
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Bonjour,

pour ma part, mes Rosalbins vont au nid surtout le mâle qui va gratter et machouiller l'entrée, il défend son nid ardemment, pourtant pas encore d'oeufs, mais ca ne serait tarder.
Ce que j'ai lu par ci par la m'inquiète un peu, oeufs cassés etc.... quasi obligé de passer par Eam pour avoir des jeunes. N'ayant jamais pratiqué I.A et Eam j'hésite beaucoup même si j'ai longuement étudié tout ça depuis un mois, après j'ai pas la pratique.., je pense mettre une micro caméra au nid et :

1ère option : laisser le 1er oeuf et voir si ils le cassent où pas et celà dans le but de les laisser gérer.
(avec le risque que ça capote à un moment ou un autre).

2ème option : remplacer les oeufs au fur et à mesure par des factices jusqu'au début de couvaison et les remettre. ( peut-être moins de risque de casse).

3ème option : acheter une couveuse mini brinsea II ex et acheter ou fabriquer une éleveuse.
( couveuse à 37,2°C avec 55% de taux d'humidité / rythme d'un demi-tour en un quart d’heure puis trois-quarts d’heure sans mouvement et ceci 24/24H). gérer en fonction du poid de l'oeuf, ca faut que j'approfondisse...
Pour l'éclosion température de 37,2°, hygrométrie de 75%.

merci pour vos avis sur le sujet, je suis preneur de toutes remarques constructives.

amicalement,
Sébastien


02 Mai 2020 15:27
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 28 Juin 2014 17:17
Messages: 238
Localisation: bretagne
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Salut Seb54760,
L’incubation et surtout le nourrisssge à la main est une entreprise à haut risque pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude et le recul sans parler du temps d’engagement pendant la période de nourrissage...
Je te conseil de te former à ces techniques auprès de gens compétents dans ta région ( éleveur pratiquant des stages par exemple) et non pas de te lancer dans le nourrissage par le biais de forum internet.
Avoir une naissance c’est bien mais ensuite pour le nourrissage, risque de blocage de jabot, fausse route, déshydratation du poussin, quantité de pâtée, courbe de croissance du petit....
Si tu n’a jamais eu de repro avec ton couple laisse leurs les œufs, une deux ou 3 couvées et tu verras si cela marche, si c’est le cas tu est tranquille et tes oiseaux auront la chance de nourrir leurs jeunes.
Il n’est pas rare d’avoir des couples qui couvent et élèvent à la perfection même si c’est vrai que les rosalbins suivants les couples ont aussi du mal à mener cela à bien mais beaucoup de couple y arrivent aussi...
Mais vu la période tu a encore une chance mais cela risque d’être pour l’année prochaine maintenant...


02 Mai 2020 16:15
Haut
Profil
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2020 14:13
Messages: 15
Localisation: Custines
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Salut Raoni,

merci pour ta réponse, tu as raison tout celà ne s'improvise pas mais c'est comme tout ça s'apprend.
Je suis perfectionniste et je ne me lancerai pas dans un tel projet si je n'avais pas pris en compte les problèmes que je pourrai rencontrer. Effectivement je suis en contact avec des éleveurs et j'envisage d'effectuer un stage sur le nourrissage à la main, cela me plairait beaucoup.
Ma préference a toujours été de laisser faire la nature mais pour ce type d'oiseau je vois les choses autrement.
Quoi qu'il en soit je vais laisser mon couple oeuvrer comme tu me le conseilles et si ça marche comme ça c'est le top. Si toutefois ça capote, je ferai comme beaucoup, j'interviendrai, c'est aussi le meilleur moyen d'apprendre, j'ai d'ailleurs appris beaucoup de choses en partie grâce à ton sujet et les intervenants comme DanielV, Tomi, Mike...et je vous en remercie tous vivement.
Pour mieux connaitre mon profil, je suis passionné depuis mes 12 ans (42 aujourd'hui), j'ai toujours eu des volières, j'ai fais mes études dans le domaine animalier. J'ai élevé beaucoup trop d'espèces pour les citer avec des réussites et des échecs comme tout le monde. Le perroquet ne m'interresse que depuis peu. Tout ça pour dire que je ne me retrouve pas avec un couple et bientôt un autre couple lutino par hasard. Mon projet étant de former un troisième couple avec un descendant de chaque couple. Dans le futur un couple de Leadbeater et couple de Aras, d'ailleurs le tien est magnifique.
Pour finir j'espère pouvoir compter sur toi et les autres intervenants du forum pour m'accompagner dans mon projet.
amicalement, Sébastien


02 Mai 2020 18:21
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 28 Juin 2014 17:17
Messages: 238
Localisation: bretagne
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Super alors
Par contre j’espère juste que tu ne feras pas comme certains...élever à l’aveuglette en se disant il faut bien apprendre...il vaut mieux apprendre avec un pro, et ensuite appliquer plutôt que de faire à l’instinct et de faire mourrir des petits...
Leadbeater oui je connaît aussi :)


02 Mai 2020 18:41
Haut
Profil
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2020 14:13
Messages: 15
Localisation: Custines
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
On est bien d'accord :lol:
à bientôt


02 Mai 2020 19:22
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 14 Juin 2016 18:57
Messages: 118
Localisation: Facture
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
Bonjour,

je lis vos expériences sur les incubateurs et vu la sophistication de vos pratiques il est difficile d'y mettre mon ''grain de sel''. C'est de l'alchimie ! :etonne:

Bon, juste que avec les incubateurs pour mes tortues (sans retournement) j'ai constaté qu'il fallait étalonner tous les appareils de mesures (et plus d'une fois) En plaçant des prises de t° à des endroits différents je constatais de légères diff (+- 1° C) .

Cette année j'ai ajouté des micro ventilateurs et j'espère que ces flux d'air chaud ne provoqueront pas de la déperdition. (il faudra peser).

Je me doute que vos machines sont 5* mais c'est toujours là où on ne vérifie pas que ... Voilà c'est juste un retour d'expérience un peu hors sujet 8)


03 Mai 2020 15:42
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 28 Juin 2014 17:17
Messages: 238
Localisation: bretagne
Eleve depuis: 1990
Répondre en citant le message
Bonjour mike2
En ce qui me concerne pour les incubateurs de valeurs il y a un service re calibrage cher le fournisseur....ce que je fait faire...
Pour les incubateurs moyenne gamme, c’est bien de vérifier les mesures je suis d’accord, mais si tu fait tes mesures toi même est tu sûr que t’es appareils de contrôles sont fiable à 100 pour 100???


03 Mai 2020 15:52
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 14 Juin 2016 18:57
Messages: 118
Localisation: Facture
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
Bonjour Raoni,

merci pour ces précisions. Alors pour tout ce qui est ''portatif'' je place les sondes dans de l'eau à 36,5 ° C qui a été vérifiée par un thermomètre médicale à mercure. (deux fois ). J'utilise aussi plusieurs thermomètres de précision pour aquarium (achat groupé sur le net) Je vérifie ensuite si le gap reste constant entre les sondes (avec les thermomètres) en les plaçant tous dans de l'eau à 31°C (t° pivot la plus utilisée )

Je remarque que selon le type de sonde le temps de réaction est parfois sensiblement différent.

Pour ce qui est de l'hygrométrie je ne sais pas comment vous faites car si je comprends bien cette donnée doit être correctement calibrée et je me demande si il existe des sondes capable de faire des mesures précises. Pour les bons marchés je constate que c'est n'importe quoi !!! Heureusement avec les tortues on n'a pas cette contrainte (entre 55 et 80 c'est ok)


03 Mai 2020 16:22
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 14 Juin 2016 18:57
Messages: 118
Localisation: Facture
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
Pour le problème des morts nés, je me risque à une idée ''iconoclaste'' :fou: (ce qu'il faut toujours faire devant une impasse)

Et si ponctuellement il ne fallait pas baisser la t° de qq degrés durant qq heures ? Par ce que dans la nature c'est ce qui arrive non ? Et puis j'ai remarqué que les modifications de t° modifient l'hygrométrie de l'incubateur. (si elle n'est pas réglée automatiquement)

Nous savons que nos oeufs respirent, ces fluctuations n'aideraient elles pas à optimiser cette respiration et les échanges indispensables avec le milieu extérieure ?


03 Mai 2020 16:39
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2008 21:43
Messages: 1054
Localisation: Tarn 81
Eleve depuis: 2008
Répondre en citant le message
Explication de l'incubation ;-)

Schmidt-Nielsen K. 1997: les flux d’O2 et de CO2 s’équilibrent en
masse mais sortie importante et continue de vapeur d’eau au cours
de l’incubation (15%), donc régulière de masse de l’œuf.
Mais idem avec un œuf non fécondé mis en incubation :

suppression lien personnel !

voir :
http://eductice.ens-lyon.fr/EducTice/re ... amesDarley


Dernière édition par to_mi le 04 Mai 2020 07:45, édité 2 fois.



03 Mai 2020 18:43
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 14 Juin 2016 18:57
Messages: 118
Localisation: Facture
Eleve depuis: 2012
Répondre en citant le message
sympa :cool: mais je n'arrive pas à utiliser le lien :quoi:


03 Mai 2020 19:14
Haut
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 248 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

 


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com

eXTReMe Tracker
Audience Xiti du site NVC