Nos volières
http://www.nosvolieres.com/forum/

Base de genetique
http://www.nosvolieres.com/forum/viewtopic.php?f=26&t=5717
Page 1 sur 2

Auteur:  gemf [ 23 Aoû 2004 15:17 ]
Sujet du message:  Base de genetique

Voici ce que j'ai mis en reponse dans un autre post et je pense qu'il peut profiter a beaucoup.

Je vais essayer de resumer.

Il y a trois type de mutation a prendre en compte.

Mutation ressecive
Mutation dominante
Mutation lie au sexe.

Les mutation lie au sexe sont generalement recessive.

Le fonctionnement :

La mutation dominante et la plus simple mais il faut prendre en compte simple (SF) ou double facteur (DF) :

Mutant DF * Sauvage : 100% de mutant SF
Mutant SF * Sauvage : 50% de mutant SF & 50% de sauvage
Mutant SF * Mutant SF : 25% de mutant DF, 50% de mutant SF, 25% de sauvage.
Mutant DF * Mutant SF : 50% Mutant DF, 50% mutant SF
Mutant DF * Mutant DF : 100% DF

Pour le recessif, meme statistique que pour le dominant sachant que DF exprime la mutation et SF est en fait un porteur.

Pour le lie au sexe, il faut juste savoir qu'une femelle ne porte pas la mutation, elle l'exprime. Un male doit etre DF pour etre mutant et SF pour etre porteur. Enfin, une femelle ne peut pas etre DF puisque la mutation est sur le chromosome sexuel.

Voila pour les bases ensuite viennent les combinaisons ou il faut faire des tableau imbrique et les crossing over qui pertubent un peu ces statitistiques. Mais tu peux faire abstraction des crossing over dans un premier temps.

J'espere avoir ete clair et simple


PS : Ce post peut-il etre mis en post-it.

Auteur:  invité-D [ 23 Aoû 2004 15:39 ]
Sujet du message: 

Correctif :

Une mutation est généralement caractérisée par son mode d'expression et les gènes qu'elle affecte donc :

1) Il y a des mutations Autosomales ou Liées au Sexe
2) Le mode d'expression des mutations peut être Récessif ou Dominant (ave des co-dominances)

On peut donc avoir des mutation Autosomales Récessives, Liée au sexe Récessive, Liées au sexe Dominantes ...


Dav

Auteur:  gemf [ 23 Aoû 2004 15:51 ]
Sujet du message: 

:slt: Dav,

Merci pour la precision mais cela ne change rien a mes explications qui prenne les trois cas les plus courant. Les autres cas peuvent se deduirent des cas decrits.

Amicalement, Yohann.

:chin: :chin:

Auteur:  prune [ 23 Aoû 2004 18:11 ]
Sujet du message: 

Dav a écrit:

On peut donc avoir des mutation Autosomales Récessives, Autosomales Liées au sexe, Dominantes Liées au sexe ...


:slt:
là , je crois que tu t'es un peu trop précipité... ;-)
une mutation ne peut être autosomale liée au sexe :roll:
Donc, il faut plutôt lire ... récessives autosomales, dominantes autosomales, dominantes liées au sexe, récessives liée au sexe...
:salut:

Auteur:  invité-D [ 23 Aoû 2004 19:35 ]
Sujet du message: 

Citation:
Autosomales Liées au sexe
:) Désolé :) je ne m'étais pas relu ;-) :)
En tout cas il faut partir de bonne base et ne pas dire qu'il existe 3 types de mutation, ce serait dommage de partir déjà  avec des erreurs.

Le lexique qu'a fait Dudule est déjà  assez complet pour partir de bonne base !

@+

Dav

Auteur:  céline2 [ 23 Aoû 2004 19:47 ]
Sujet du message: 

Citation:
récessives autosomales, dominantes autosomales, dominantes liées au sexe, récessives liée au sexe...


euh...je pense que là  il y a un problème.. ;-)

Auteur:  Aciton [ 23 Aoû 2004 19:52 ]
Sujet du message: 

:slt:


Je tiens à  remercier Yohann pour sa synthèse. Je la trouve originale dans sa présentation et n'avait jamais réfléchi au fait que l'on pouvait substituer certaines combianaisons dans une démarche analogique, je trouve ça trés interessant...

Maintenant, ce n'est pas par ce que vous avez une différence terminologique que Yohann a fait une erreur, Dav :non: , la seule véritable erreur que j'ai lue içi, comme l'a souligné Prune, c'est "Autosomale liée au sexe" :roll:

Encore Merci à  Yohann, la pluralité de présentations permet de sortir un peu des sentiers battus et ne remet pas en cause les autres présentations.

:chin: ;-)

Auteur:  céline2 [ 23 Aoû 2004 19:57 ]
Sujet du message: 

je pense qu'il y a quand même un paradoxe dans l'appellation " dominante liée au sexe "... :ohh: si une mutation est dominante , elle n'est pas liée au sexe.. :non:

Auteur:  invité-D [ 23 Aoû 2004 20:11 ]
Sujet du message: 

Merci aussi à  toi pour ta Remarque Aciton, c'est très gentil de ta part ...
J'ai fais aussi d'autres erreurs mais elles sont d'orthographe ;-) J'espere que tu ne m'en tiendra pas rigueur :chin:

Je pense que pour un cour de base, il faut différencier le mode d'expression, des chromosomes qui sont affectés par l'altération. Sinon on en viens à  des abus de langages... Et tout le monde continuera à  dire Récessif au lieu de Récessif Autosomique

Si tu as une autre approche pédagogique fais moi en part en privé, on évitera ainsi de polluer le Post de Gemf :cool:

@+

Dav

Auteur:  céline2 [ 23 Aoû 2004 20:16 ]
Sujet du message: 

céline2 a écrit:
Citation:
récessives autosomales, dominantes autosomales, dominantes liées au sexe, récessives liée au sexe...


euh...je pense que là  il y a un problème.. ;-)


j'insiste mais cette appellation : dominante liée au sexe est erronée

Auteur:  invité-D [ 23 Aoû 2004 20:16 ]
Sujet du message: 

Bonjour Céline2,

Une mutation Dominante Liée au sexe est en théorie possible et détectable par Accouplement. Ce genre de mutation ferait qu'une femelle mutée ne serait toujours que Simple Facteur.

Rien n'empêche une altération d'un gène sexuel et qui ferais qu'il s'exprime de manière Dominante.

Dav

Auteur:  céline2 [ 23 Aoû 2004 20:23 ]
Sujet du message: 

pour qu'une mutation dominante s'exprime il suffit qu'elle soit présente chez l'un ou l'autre des deux sexes , donnant des issus dominants à  hauteur " théorique" de 50%...

Auteur:  Aciton [ 23 Aoû 2004 20:26 ]
Sujet du message: 

Pas de problème pour les MP....

Le seul motif de mon intervention est d'exprimer mon point de vue, et il vaut le tien. La "gentillesse" n'a rien à  voir dans l'histoire, il ne s'agit que d'exprimer mon point de vue.

Je suis seul juge de ce que je choisi d'exprimer, et si je ne respecte pas la charte du forum, les modérateurs sont là  pour réprimer les abus.

A ce propos, je ne me suis pas permis de qualifier ton point de vue de "pollution", donc essaie, même si ça te semble difficile, de respecter celui des autres.

A bon entendeur....

Wilfried

Auteur:  skimo [ 23 Aoû 2004 20:50 ]
Sujet du message: 

Citation:
j'insiste mais cette appellation : dominante liée au sexe est erronée


En fait je me suis posée la question : pourquoi une mutation liée au sexe ne pourrait pas etre dominante?

En effet pour moi, il y a trois types de mutations : dominantes, recessives et co-dominantes, et on peut aussi les diviser en deux : autosomale et gonosomale, c'est a dire liée au sexe, selon qu'elles sont portées par X ou par les autosomes.

Théoriquement je ne vois pas pourquoi une mutation liée au sexe ne pourrait pas etre dominante.

Je vous cite le fruit de mes recherches :
(qui provient du site de la faculté de médecine de rennes)

Citation:
.3 L'héréditéliée au sexe
Elle est presque toujours récessive liée au sexe.



et

Citation:
Mais l'hérédité liée au sexe peut être également, quoique beaucoup plus rarement, dominante liée au sexe. Tel est le cas par exemple, du rachitisme vitamino-résistant hypophosphatémique.
Le caractère rachitisme (Xr) étant dominant, aussi bien le sujet masculin XrY que le sujet féminin XrX seront atteints et transmettront l'affection. Mais les deux échiquiers de croisement montrent bien la différence des deux situations :


Xr X
X XrX XX
Y XrY XY

Femme atteinte

Quand la femme atteinte transmet le rachitisme vitamino-résistant, elle a dans sa descendance : 1/2 de filles atteintes et 1/2 de garçons atteints.
Ceci n'est pas différent de l'hérédité autosomique dominante.

X X
Xr XrX XrX
Y XY XY

Homme atteint

Par contre quand un homme atteint de rachitisme vitamino-résistant le transmet, il donne :
- son X à  toutes ses filles,
- son Y à  tous ses garçons,
la transmission est tout à  fait différente :
- toutes les filles sont atteintes,
- tous les garçons sont indemnes.
Ceci est bien entendu très différent de l'hérédité autosomique dominante où l'on peut voir une transmission père-fils. Dans l'hérédité dominante liée au sexe, il n'y a :
- jamais de transmission père-fils,
- on ne voit jamais de filles indemnes nées d'un père atteint.

La négation d'une de ces deux affirmations suffit à  éliminer l'hérédité dominante liée au sexe et montre alors que le gène est autosomique dominant.



Voilà  :salut:

Auteur:  Aciton [ 23 Aoû 2004 20:55 ]
Sujet du message: 

:ohh: :ohh: :ohh: :ohh: :ohh:

Bon, je vais prendre un efferalgant et j'y retourne !!!! :D :D :D ;-)

Auteur:  prune [ 23 Aoû 2004 21:13 ]
Sujet du message: 

céline2 a écrit:
céline2 a écrit:
Citation:
récessives autosomales, dominantes autosomales, dominantes liées au sexe, récessives liée au sexe...


euh...je pense que là  il y a un problème.. ;-)


j'insiste mais cette appellation : dominante liée au sexe est erronée

:slt:
Même si ce type de transmission n'est à  ma connaissance pas encore apparue chez les oiseaux d'élevage, elle existe chez d'autres espèces comme vient de le préciser skimo.
Il faut donc bien distinguer le mode de transmission qui peut être récessif, dominant , co -dominant
et les chromosomes qui supportent les gènes considérés (autosomes ou chromosomes sexuels).

Il est très regrettable que de nombreux ouvrages aient donné des bases de génétique erronnées en distinguant seulement "récessif, lié au sexe et dominant"
:salut:

Auteur:  eclectus [ 23 Aoû 2004 22:16 ]
Sujet du message: 

Aciton a écrit:
:ohh: :ohh: :ohh: :ohh: :ohh:

Bon, je vais prendre un efferalgant et j'y retourne !!!! :D :D :D ;-)
:D
Prends en deux vaut mieux :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :fou:

Auteur:  céline2 [ 24 Aoû 2004 08:24 ]
Sujet du message: 

skimo a écrit:
Citation:
j'insiste mais cette appellation : dominante liée au sexe est erronée


En fait je me suis posée la question : pourquoi une mutation liée au sexe ne pourrait pas etre dominante?

En effet pour moi, il y a trois types de mutations : dominantes, recessives et co-dominantes, et on peut aussi les diviser en deux : autosomale et gonosomale, c'est a dire liée au sexe, selon qu'elles sont portées par X ou par les autosomes.

Théoriquement je ne vois pas pourquoi une mutation liée au sexe ne pourrait pas etre dominante.

Je vous cite le fruit de mes recherches :
(qui provient du site de la faculté de médecine de rennes)

Citation:
.3 L'héréditéliée au sexe
Elle est presque toujours récessive liée au sexe.



et

Citation:
Mais l'hérédité liée au sexe peut être également, quoique beaucoup plus rarement, dominante liée au sexe. Tel est le cas par exemple, du rachitisme vitamino-résistant hypophosphatémique.
Le caractère rachitisme (Xr) étant dominant, aussi bien le sujet masculin XrY que le sujet féminin XrX seront atteints et transmettront l'affection. Mais les deux échiquiers de croisement montrent bien la différence des deux situations :


Xr X
X XrX XX
Y XrY XY

Femme atteinte

Quand la femme atteinte transmet le rachitisme vitamino-résistant, elle a dans sa descendance : 1/2 de filles atteintes et 1/2 de garçons atteints.
Ceci n'est pas différent de l'hérédité autosomique dominante.

X X
Xr XrX XrX
Y XY XY

Homme atteint

Par contre quand un homme atteint de rachitisme vitamino-résistant le transmet, il donne :
- son X à  toutes ses filles,
- son Y à  tous ses garçons,
la transmission est tout à  fait différente :
- toutes les filles sont atteintes,
- tous les garçons sont indemnes.
Ceci est bien entendu très différent de l'hérédité autosomique dominante où l'on peut voir une transmission père-fils. Dans l'hérédité dominante liée au sexe, il n'y a :
- jamais de transmission père-fils,
- on ne voit jamais de filles indemnes nées d'un père atteint.

La négation d'une de ces deux affirmations suffit à  éliminer l'hérédité dominante liée au sexe et montre alors que le gène est autosomique dominant.



Voilà  :salut:


quand je dis qu'une mutation dominante est forcément autosomale , je me limite aux oiseaux :lol: et à  leur phénotype....elle est d'ailleurs létal chez les issus homozygotes de ce gène.. ;-)

Auteur:  DUDULE [ 24 Aoû 2004 08:59 ]
Sujet du message: 

prune a écrit:
céline2 a écrit:
céline2 a écrit:
Citation:
récessives autosomales, dominantes autosomales, dominantes liées au sexe, récessives liée au sexe...


euh...je pense que là  il y a un problème.. ;-)

...Même si ce type de transmission n'est à  ma connaissance pas encore apparue chez les oiseaux d'élevage, elle existe chez d'autres espèces comme vient de le préciser skimo....Il est très regrettable que de nombreux ouvrages aient donné des bases de génétique erronnées en distinguant seulement "récessif, lié au sexe et dominant"
:salut:

Cette hérédité existe chez les oiseaux ! :
MUTATIONS DOMINANTES LIEES AU SEXE (en fait DOMINANT INCOMPLET ou CO-DOMINANTE) :

Le DIAMANT DE GOULD "DILUE LIE AU SEXE" :
Mâle simple facteur = Pastel, Mâle double facteur = Jaune, Femelle simple facteur = Jaune (pas de femelles dble facteur bien éviement)
La PERRUCHE CATHERINE "EDGED" est aussi liée au sexe dominant incomplet (terme maintenant souvent employé pour co dominant)... !

Il y a 15 ans que je classifie les hérédités en :
TRANSMISSION : AUTOSOMAL (ou LIBRE) ou LIE AU SEXE
EXPRESSION : RECESSIF ou DOMINANT ou CO DOMINANT

Et on peu combiner ....
AUTOSOMAL RECESSIF
AUTOSOMAL DOMINANT ou AUTOSOMAL CO-DOMINANT
LIE AU SEXE RECESSIF
LIE AU SEXE DOMINANT ou LIE AU SEXE CO-DOMINANT

Auteur:  céline2 [ 24 Aoû 2004 09:20 ]
Sujet du message: 

un gène dominant est un gène qui s'exprime s'il est présent chez l'un ou l'autre des deux partenaires d'un couple ( peu importe le sexe )contrairement aux gènes récessifs qui ne s'expriment que s'ils sont présents chez les deux membres du couple....exemple :chez le canari huppé ( quelque soit sa race ) que le mâle ou la femelle soit huppée , 50% des issus seront huppés, aussi bien en mâles qu'en femelles, donc il y a bien dominance autosomale...

Page 1 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/