Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 01 Oct 2020 09:31



Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Anti et pro Eam : débat récurrent sur ce forum : Répondre 
Auteur Message
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2003 10:40
Messages: 2582
Localisation: Yvelines (78)
Répondre en citant le message
.

Si vous souhaitez réagir à  notre message sur ce sujet,

http://www.nosvolieres.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=27589

c'est ici ;-)

Cdlt
Dominique

_________________
Qu'il est dommage de voir souvent tant d’énergie dépensée à la confection de volière et si peu à l'enrichissement intérieur (confucius )


31 Oct 2009 20:55
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2005 00:54
Messages: 1270
Localisation: Gard (30)
Eleve depuis: 2002
Répondre en citant le message
Je crois que tu résumes bien le sujet. Et je suis d'accord avec toi. On ne peut pas être 100% pour ou contre dans le cas de l'eam, il y a comme toujours des profiteurs, mais à  nous de faire en sorte que ceux ci n'y retrouvent plus leur compte, plus notamment en informant les gens. Ce n'est pas encore gagné, il suffit de voir le nombre de personnes qui vendent des oisillons non sevrés, et ceux qui les achètent....(malgré les mises en garde, après on les retrouve sur le forum avec des messages de secours).

Pour moi eam est tout à  fait compatible avec oiseau de "compagnie" heureux (moins stressé ...) si la sociabilisation est bien faite, que l'oiseau est considéré comme un oiseau, et que l'acquisition est murement réfléchie (que ce soit pour un gris du gabon ou une perruche).


31 Oct 2009 21:20
Haut
Profil
Super membre
Super membre
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2008 16:16
Messages: 3059
Localisation: normandie 27
Répondre en citant le message
dominique comme tu a pu le constater a plusieur reprise je suis archi contre l'eam systematique mais quand il s'agit d'un sauvetage d'accord, ne pas trop manipuler l'oiseau, juste pour la becquée, et des qu'il est sevrer le remettre en voliere avec ses congenère, je suis contre l'oiseau joujou, quand on voit sur le forum qu'il ne faut pas qu'il crie ni qu'il bouge, et que l'on peut le manipuler comme on veut, la je dit NON

_________________
cordialement claude demare


31 Oct 2009 21:41
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2005 00:54
Messages: 1270
Localisation: Gard (30)
Eleve depuis: 2002
Répondre en citant le message
Ce qu'il faut comprendre je pense, c'est que tout le monde ne peut avoir des grandes volières, des oiseaux en colonies ... le plaisir est différents pour chacun, personnellement j'ai des oiseaux en volières, mais j'ai aussi des calo eam (tout le monde s'accordera sur le fait qu'un oiseau n'est pas fait pour etre seul), et ces dernières sont des animaux de compagnie à  part entière, je peux les manipuler sans soucis ... le plaisir est différent, mais c'est sympa aussi d'avoir un contact autre que visuel avec un animal qui partage la vie quotidienne. Ceci dis, l'oiseau "joujou" est pour moi différent de l'oiseau eam apprivoisé, un joujou c'est une mode, sans soucis des contraintes, et qui souvent fini bien mal en point, un eam apprivoisé, c'est un oiseau bien sans sa tete, qui n'as pas peur de l'homme, qui recherche son contact tout en sachant s'occuper avec ses congénères. Ce n'est pas tellement le fait que l'oiseau soit eam, apprivoisé, sauvage ou epp qui pose un soucis, mais plutôt ce que les gens font avec.


31 Oct 2009 21:47
Haut
Profil
Habitué
Habitué
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Aoû 2009 11:41
Messages: 362
Localisation: Yonne (89)
Eleve depuis: 2007
Répondre en citant le message
Bonjour,
Je vais prendre l'exemple de deux jardineries (je perçois déjà  quelques humeurs).
Dans la première, j'ai vu partir un gris du gabon, qui était jusqu'alors gardé dans une volière à  l'écart des visiteurs, avec un passionné... tous les employés de l'animalerie sont passés lui dire au revoir.
Quinze jours plutard, l'autre (qui n' a pas de vendeur spécialisé dans la vente d'oiseaux ) avait à  son tour un gris dans une cage en pleine zone de passage.
C'est un jeune parleur, mais combien de temps va-t-il s'exprimer, sachant qu'il n'y a personne pour s'occuper de lui ?
Quand il a vu que je le faisait parler, un vendeur me dit "achetez-le "...
Je n'ai personnellement pas assez de temps pour un EAM, mais j'ai bien peur que celui-là  finisse comme un joujou offert à  Noël.
Je suis d'accord avec Jybo :

jybo a écrit:
Ce n'est pas tellement le fait que l'oiseau soit eam, apprivoisé, sauvage ou epp qui pose un soucis, mais plutôt ce que les gens font avec.

_________________
Mymychacha


01 Nov 2009 13:09
Haut
Profil Site Internet
Habitué
Habitué

Inscription: 23 Juin 2009 15:50
Messages: 422
Localisation: saint loubés 33450
Répondre en citant le message
:slt: je ne veux pas lancer de polémiques mais avant tout j'aimerais savoir quelles espéces d'oiseaux sont élevés par les pro ou contre l'eam déja on verra pourquoi oui ou non eam
moi j'ai des calos, des stanleys, des colliers, des touis célestes, des catherines,
des bourkes, des croupions, des turquoisines, des splendides, des kakarikis, et quelques becs droits
et je fais de l'eam calo et je suis entrain de nourrir une céleste pour moi
mes eam ne sont cédées qu'a des personnes que j'apprend à  connaitre et que je considére que les oiseaux seront dans de bonnes conditions
j'ai aussi à  moi un calo qui à  7ans je l'ai eu il avait 4semaines c'est vraiment super il siffle et il parle et j'en suis fier
si tout est fait comme il faut les eam ne seront pas des oiseaux malheureux
allé à  plus
:salut:


01 Nov 2009 14:15
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Juil 2007 13:39
Messages: 1066
Localisation: VAR, hyeres les palmiers
Répondre en citant le message
:salut:


suis pour :

:arrow: ex : dans certains parcs d'oiseaux exotics ou il y a des especes rares on preleve la premiere ponte, on l EAM et la deuxieme (ponte de remplacement) on la laisse, ca je suis pour

:arrow: sauvetage des petits, on va pas les laisser crever

suis contre :

:arrow: EAM systématique
:arrow: faire des sous

alors c'est pas parce qu'on est contre les EAM, et tout les joujous gadjets qui vont avec qu'on est réac !

_________________
ma passion : les oiseaux ...


01 Nov 2009 15:08
Haut
Profil Site Internet
Membre très très actif
Membre très très actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Déc 2007 12:41
Messages: 140
Localisation: Bretagne (29). La maison à Méligny le petit / Meuse (55) est à vendre.
Eleve depuis: 2004
Répondre en citant le message
Le sauvetage, la préservation d'une espèce, sont a mon avis des mobils nobles.

Par contre, le mobil fric est le plus répugnant sachant que si en plus ils sont non ou mal sevré il y aura des pertes et plus iren ne le justifie.

Le "joujou" est surement le point le plus délicat.

On peut apprécier avoir un oiseau de compagnie et pour autent lui offrir distraction et se comporter de façon responsable envers lui. Et meme lui offrir une vie avec un autre oiseau.

On peut, aussi, ne pas etre d'acord avec un effet de mode (Cela m'a tenté aussi) mais rien ne poura l'en empécher sinon d'avoir un dialogue effectivement très clair et responsable et porteur chez toutes les personnes qui serait tenté par cette aventure.

Les lois ne feront rien, le dialogue et l'instruction/éducation, oui.

_________________
peruchement votre ...
Hurgent : Suite à mutation, maison très économe en meuse à vendre.
Contactez moi par MP si vous cherchez une belle maison complètement finie et pas trop cher avec du terrain.


01 Nov 2009 15:50
Haut
Profil Site Internet
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juin 2005 11:47
Messages: 1683
Localisation: Eure et Loir
Eleve depuis: 2003
Répondre en citant le message
Bonjour,

L'eam pour moi est essentiel pour le sauvetage ou la sauvegarde des espèces. Je ne suis pas non plus contre le fait d'avoir un oiseau apprivoisé à  la maison. Personnellement, j'ai deux conures eam.

Le problème qui se pose est toujours le même, que ce soit pour un chien, un chat, poisson etc, il y a trop d'acquéreurs irresponsables qui ne s'informent pas suffisamment des contraintes qu'apporte ce nouveau membre de la famille, car c'est ainsi qu'il faut le considérer. On ne s'informe pas suffisamment des besoins essentiels de ce nouveau compagnon. On ne se pose pas de question sur le long terme. On répond à  un coup de coeur... égoïstement. Et bien voilà , dans ces cas-là , que ce soit un chien, un chat ou un oiseau, c'est celui-ci qui en fera les frais.

Mais une personne ou une famille responsable, considérant son animal de compagnie comme un être à  part entière, reconnaissant ses besoins, ses exigences, et pouvant y répondre, pourquoi pas ? Un perroquet bien traité sera tout aussi heureux avec sa "famille" qu'un chien ou un chat tout aussi bien traité.

Le hic, c'est qu'il est très difficile pour l'éleveur d'oiseaux eam, le consciencieux, de discerner les "bonnes" des "mauvaises" personnes qui sauront rendre leur oiseau heureux. Tout comme il est difficile pour le néophyte de choisir un éleveur sérieux et responsable qui ne raconte pas n'importe quoi...

_________________
C'est une triste chose de songer que la NATURE parle et que le genre humain n'écoute pas...
Victor Hugo


01 Nov 2009 18:17
Haut
Profil
Membre actif
Membre actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2009 23:01
Messages: 41
Localisation: rennes ille et vilaine
Répondre en citant le message
Bonsoir,
Très bon idée dominique que ce post qui évitera tout débordements sur d'autres posts non adéquates.
Puisque sur ce post chacun peut donner son avis autant en profiter :
Pour ma part je ne me considere pas ANTI eam ou Pro eam. J'ai moi même un petit roiseicollis eam et d'une certaine manière je ne suis pas choqué par quelqu'un me disant avoir un oiseau de compagnie.
Ce qui me choque ce sont les déviances qui en sont faites, les possesseurs qui ne conaissent rien de l'oiseau, ceux qui en veullent sur un coup de tête pour s'en lasser ensuite, ceux qui ne leur consacre pas de temps, dans des cages trop petites, seul à  longueur de temps.... mais je ne remet pas en cause spécialement l'oiseau de compagnie.
Je m'explique : je trouve scandaleux tous ces chiens abandonnés, tous ces chiens qui passent leurs journées attachés, ces gros chiens dans de petis appartements ou ces chiens laissés seul sans attention,
je trouve scandaleux tous ces chats ( oups la j'attaque une autre sujet déliquat ) laissé livés à  eux même en ville ou en lotissement, sans que leur propiétaire ne s'en soucient (tanpis pour les voisins qui doivent eux même prendre les précautions de devoir proteger les volières ou de netoyer la porte pleine d'urine) qui ne voient leur chat qu'une fois par jour, pour manger ou 3 jours plus tard sur le bas coté de la route.

Quand je parle de tout cela je parle uniquement des PROPIETAIRES. Est ce pour ces raisons que l'on remet en cause le chien de compagnie?? ou le chat de compagnie ??

Un oiseau biensur est un animal grégaire, qui ne doit pas rester seul, mais au fond n'est ce pas la même chose pour un chien?

la meute du chien est reproduite par son maitre et sa famille, le groupe du perroquet ne peut il pas être reproduit par son compagnon et sa famille? alors biensur pour un oiseaux passant les 3/4 de son temps enfermé c'est difficile et biensur il est tres caricatural de comparer le chien ::: predateur et le perroquet ::: proie et je pense d'ailleurs que le problème qui fait que l'oiseau de compagnie vient de la (plus que de la chanson de Pierre Perret ;-) )
En effet et puisque toute these n'est crédible qu'avec une anti thèse il est vrai que la grande différence est que le perroquet est un animal proie, ses instinct naturel font qu'il est totalement différent d'un chien, la hierarchie n'existe pas de la même maniere et je pense que trop de possesseurs d'oiseaux de compagnie ésseillent de copier l'éducation ou le partage qu'ils ont avec leurs autres animaux de compagnie. Chez le chien DOMINANT/DOMINE chez l'oiseau COMPAGNON, alors le fait de soumettre......ou d'etre le dominant........comme j'ai souvent entendu...mwé c'est vous qui voyez ;-)
Alors oui est ce qu'un animal proie est vraiment fait pour partager la vie de l'humain qui est de surcroit le plus gros prédateur de la planete? il est vrai que la question mérite mure réflexion ( mais enfaite le cheval n'est il pas un animal proie )

J'espere que vous serez respecter mont point de vue de la même manière que je respecterai le votre et escusez ma jeunesse et ma fougue qui fait que je suis peut être partit un petit peu dans tous les sens dans mes explications.

J'espere lire vos avis tres vite

Bien amicalement
Romain.


01 Nov 2009 19:23
Haut
Profil
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2003 10:40
Messages: 2582
Localisation: Yvelines (78)
Répondre en citant le message
.
Bonjour Romain, :salut:

Nous sommes d’accord sur les « déviances » que nous constatons dans l’acquisition d’oiseaux de cie , favorisées en cela par des éleveurs peu scrupuleux, voir des vendeurs d’animalerie dont le travers principal est peut être la méconnaissance du sujet et le fait qu’au-delà  du conseil ils n’ont pas pouvoir à  refuser une vente de n’importe quoi à  n’importe qui ( même s’ils peuvent en théorie la déconseiller ).

Maintenant le parallèle avec les chiens et chats me parait hasardeux tant ces animaux sont différents dans leur mode de fonctionnement ( j’ai Å“uvré dans l’éducation canine pendant quelques temps ) . J’ai également quelques chats.

Le mode social de meute que tu soulignes permet au chien ( s’il est bien éduqué) de s’intégrer dans une famille humaine et d’y trouver une place qui le satisfera si on sait la lui indiquer et faire en sorte qu’il s’y sente bien.
Pour autant une absence prolongée du maître ne sera jamais bien vécue même si on peu lui apprendre à  la supporter.
Avec plusieurs chiens le problème se corse un peu et la place de chacun doit être d’autant mieux définie en fonction des dominances, voir des sexes.

Chez le Perroquet qui n’a pas ce fonctionnement hiérarchique de « meute » même s’il peu être grégaire, la « connexion » avec le partenaire est un besoin impérieux et permanent à  chaque instant du jour et de la nuit et dont il a du mal à  se passer.
Et c’est là  ou nos avis diffèrent sensiblement. Quoique tu fasses et quelque soit le temps que tu consacres à  ton oiseau, tu ne pourras jamais combler suffisament ce besoin.
Certaines espéces, voir certains individus sembleront s'en contenter ( puisqu'il n'est pas malade c'est qu'il va bien !! :roll: ) alors que d'autre développeront des troubles plus ou moins importants.
Et plus qu’un chien ( et encore plus qu’un chat bien sur ) l’oiseau en souffrira.

D’où la préconisation qui est la notre ( mais pas seulement) d’avoir ses oiseaux de cie « par deux » ce qui satisfera les besoins de l’oiseau sans nuire aux attentes du propriétaire au contraire.
Configuration que je connais bien et qui donne, crois moi, une satisfaction bien plus grande aux deux partie ( pour peu que la partie humanoïde soit sensible au bien être de ses protégés ).

Il y a bien sur d’autres facteurs qui rentrent en ligne de compte mais qui nous éloigneraient du sujet qui est je te le rappel ..l’Eam . ;-)

Cdlt
Dominique

_________________
Qu'il est dommage de voir souvent tant d’énergie dépensée à la confection de volière et si peu à l'enrichissement intérieur (confucius )


01 Nov 2009 20:27
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu

Inscription: 20 Sep 2006 17:24
Messages: 1348
Localisation: 33240
Eleve depuis: 1975
Répondre en citant le message
Salut.

Tout d'abord, merci et bravo pour ces "précisions" (message Anti et pro Eam : débat récurrent sur ce forum) , c'est bien mieux que la précédente "déclaration d'éthique" … ;-)
Sans rentrer dans le débat, je me permets 2 précisions (de mon point de vue évidemment):

1- Dans la discussion compagnie, qui est bien sûr la plus polémique et source d'incompréhensions, voir d'oppositions (après c'est mieux quand chacun SAIT de quoi il parle), il manque une distinction essentielle … Plutôt que de comparer un perroquet dit de compagnie, EAM ou pas, apprivoisé ou pas, "sur-imprégné" ou pas … avec des chiens, chats, chevaux … pourquoi pas veaux, vaches, cochons tant qu'on y est … faisons le plutôt avec des … OISEAUX, non ? En terme de spécificités de besoins (telles que le vol, l'appareil respiratoire, le squelette, l'alimentation, l'appareil digestif, les pathologies … le … COMPORTEMENT), on a des chances d'être plus proches de la réalité (et donc de la compréhension) en les comparant à  des … colombes, canaris, anglaises …
Mais surtout des NON-DOMESTIQUES !
Reprenez le dictionnaire ou les encyclopédies pour comprendre (ou vous remettre en mémoire) la signification de la domestication ainsi que ses conséquences (histoire du monde comme actualité présente du commerce de biens et services) sur la relation de besoin (jusqu'à  dépendance et même survie) de ces RACES vis à  vis de l'humain. Ceci sur un plan linguistique, cognitif et sociétal. Sur un plan législatif, on peut aussi accessoirement reprendre le Code Rural et les différents textes de lois français afférents …

2 Dans la discussion "pure" EAM, outre de rappeler qu'il faut la considérer pour ce qu'elle est, à  savoir une simple technique de nourrissage, il faut éviter une erreur importante (source de l'explosion de cette pratique, notamment de façon artisanale dans les meilleurs des cas, bâclée pour tous ceux qui la font dénigrer … donc à  tort.
Quand on dit que EAM n'est pas synonyme d'apprivoisé, on n'est pas trop loin de la vérité. Quand on dit la même chose de l'imprégnation, c'est tout autre: si on y prend pas gare, l'EAM donnerait systématiquement des animaux imprégnés ! Voir dépendants de l'homme et incapables de se (ré) intégrer dans leur population d'origine, aussi bien espèce, que parfois même ordre …
Aussi, quand on "absout" les cas de sauvetage, encore faut-il savoir les réelles chances qu'aura ce psittacidé (pour recentrer) de "redevenir un psittacidé … Sera-t-il sauvé ? Pour l'espèce ?
De même, quand on accepte la voir réservée (la technique) aux personnes "expérimentées", qu'elles sont-elles ? 1 oiseau sauvé-sevré (sur combien ?) ? 10 oiseaux sauvés-sevrés ? 1000 ?
Pour moi (encore), la personne expérimentée est celle qui connaît ce cheminement/risque vers l'imprégnation, et qui sait l'EVITER ! D'ailleurs, la plupart des grands parcs cités en exemple, comme quelques "pros" français, EAM SYSTEMATIQUEMENT (ou presque) et "produisent" des oiseaux socialisés (à  l'espèce), réintroduits très rapidement dans leur groupe d'origine et où aucun des lecteurs de ce forum (moi compris) ne saurait faire la différence avec des EPP …
Derrière enfin, certains doubleront cette technique de nourrissage, d'autres d'apprivoisement et de sociabilisation à  l'humain. Et là , uniquement là , seront nous réellement au cÅ“ur du débat proposé, la place du NON-DOMESTIQUE en tant qu'oiseau de compagnie, EAM ou pas, "sur-imprégné" ou pas, éduqué ou pas, avec propriétaires ou pas, avec possibilités de vie d'oiseau ou pas, en paire ou pas … Il y a peu de temps, des PURS IMPORTS souffraient autant de ces maux en mini cage au cÅ“ur du salon devant autant d'yeux amoureux mais incompétents. L'EAM bâclé ne fait qu'empirer un phénomène de plusieurs siècles.

In fine, considérant ces 2 points rappelés, le seul problème reste le dieu pognon. Pourtant, je connais quelques EAMistes systématiques qui vendent (oui Vendent) tous leurs produits (donc EAM) aux prix d'EPP … Et bien souvent en dessous des fameuses "côtes" CDE ou NVC …

_________________
Laurent Daymard
Mo Cuishle - S'enfuir, être spectateur ou s'engager …
AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ


02 Nov 2009 13:38
Haut
Profil Site Internet
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2003 10:40
Messages: 2582
Localisation: Yvelines (78)
Répondre en citant le message
.
Salut Raf

Raf a écrit:
1- Dans la discussion compagnie, qui est bien sûr la plus polémique et source d'incompréhensions, voir d'oppositions (après c'est mieux quand chacun SAIT de quoi il parle), il manque une distinction essentielle … Plutôt que de comparer un perroquet dit de compagnie, EAM ou pas, apprivoisé ou pas, "sur-imprégné" ou pas … avec des chiens, chats, chevaux … pourquoi pas veaux, vaches, cochons tant qu'on y est … faisons le plutôt avec des … OISEAUX, non ? En terme de spécificités de besoins (telles que le vol, l'appareil respiratoire, le squelette, l'alimentation, l'appareil digestif, les pathologies … le … COMPORTEMENT), on a des chances d'être plus proches de la réalité (et donc de la compréhension) en les comparant à  des … colombes, canaris, anglaises …
Mais surtout des NON-DOMESTIQUES !
Reprenez le dictionnaire ou les encyclopédies pour comprendre (ou vous remettre en mémoire) la signification de la domestication ainsi que ses conséquences (histoire du monde comme actualité présente du commerce de biens et services) sur la relation de besoin (jusqu'à  dépendance et même survie) de ces RACES vis à  vis de l'humain. Ceci sur un plan linguistique, cognitif et sociétal. Sur un plan législatif, on peut aussi accessoirement reprendre le Code Rural et les différents textes de lois français afférents …

Je pense que, en faisant ce parallèle ( hasardeux je le répète ) avec le chien, Romain souhaitait se placer du point du vue de « l’Animal » (avec un grand « A ») en tant que tel, dépassant en cela la notion de domestique ou pas et ayant besoin de l’homme ou pas.
En tout cas c’est comme cela que l’ai compris.


Raf a écrit:
2 Dans la discussion "pure" EAM, outre de rappeler qu'il faut la considérer pour ce qu'elle est, à  savoir une simple technique de nourrissage, il faut éviter une erreur importante (source de l'explosion de cette pratique, notamment de façon artisanale dans les meilleurs des cas, bâclée pour tous ceux qui la font dénigrer … donc à  tort.
Quand on dit que EAM n'est pas synonyme d'apprivoisé, on n'est pas trop loin de la vérité. Quand on dit la même chose de l'imprégnation, c'est tout autre: si on y prend pas gare, l'EAM donnerait systématiquement des animaux imprégnés ! Voir dépendants de l'homme et incapables de se (ré) intégrer dans leur population d'origine, aussi bien espèce, que parfois même ordre …
Aussi, quand on "absout" les cas de sauvetage, encore faut-il savoir les réelles chances qu'aura ce psittacidé (pour recentrer) de "redevenir un psittacidé … Sera-t-il sauvé ? Pour l'espèce ?
De même, quand on accepte la voir réservée (la technique) aux personnes "expérimentées", qu'elles sont-elles ? 1 oiseau sauvé-sevré (sur combien ?) ? 10 oiseaux sauvés-sevrés ? 1000 ?
Pour moi (encore), la personne expérimentée est celle qui connaît ce cheminement/risque vers l'imprégnation, et qui sait l'EVITER ! D'ailleurs, la plupart des grands parcs cités en exemple, comme quelques "pros" français, EAM SYSTEMATIQUEMENT (ou presque) et "produisent" des oiseaux socialisés (à  l'espèce), réintroduits très rapidement dans leur groupe d'origine et où aucun des lecteurs de ce forum (moi compris) ne saurait faire la différence avec des EPP …
Derrière enfin, certains doubleront cette technique de nourrissage, d'autres d'apprivoisement et de sociabilisation à  l'humain. Et là , uniquement là , seront nous réellement au cÅ“ur du débat proposé, la place du NON-DOMESTIQUE en tant qu'oiseau de compagnie, EAM ou pas, "sur-imprégné" ou pas, éduqué ou pas, avec propriétaires ou pas, avec possibilités de vie d'oiseau ou pas, en paire ou pas … Il y a peu de temps, des PURS IMPORTS souffraient autant de ces maux en mini cage au cÅ“ur du salon devant autant d'yeux amoureux mais incompétents. L'EAM bâclé ne fait qu'empirer un phénomène de plusieurs siècles.


De bonnes questions et des précisions qui on le mérite de développer dans le bon sens ( à  mon avis ) l’idée générale du post initial . :oui:

Cdlt
Dominique

_________________
Qu'il est dommage de voir souvent tant d’énergie dépensée à la confection de volière et si peu à l'enrichissement intérieur (confucius )


02 Nov 2009 14:15
Haut
Profil
Membre très assidu
Membre très assidu

Inscription: 20 Sep 2006 17:24
Messages: 1348
Localisation: 33240
Eleve depuis: 1975
Répondre en citant le message
Re.

Dominique a écrit:
.Je pense que, en faisant ce parallèle ( hasardeux je le répète ) avec le chien, Romain souhaitait se placer du point du vue de « l’Animal » (avec un grand « A ») en tant que tel, dépassant en cela la notion de domestique ou pas et ayant besoin de l’homme ou pas.
En tout cas c’est comme cela que l’ai compris.

Oh je ne visais absolument pas Romain (d'autres ont aussi évoqué le chien dans ce post), ni personne en particulier d'ailleurs.
Ou plutôt si, tous ceux qui font une analogie rapide entre domestique et non-domestique ou entre chien et perroquet, quand à  la place au sein de la cellule familiale, l'emplacement dans la maison, la relation, l'éducation, le comportement, les besoins … Cela n'a tout simplement rien à  voir, uniquement qu'à  rendre des perroquets malheureux (parfois à  vie, très longue vie), ainsi que parfois certains de leurs acquéreurs s'en rendant compte un peu tard …
Ah si, un autre point commun, il semble que le "marché" soit aussi peu sérieux en termes d'éducation et information PREALABLE à  l'achat en chiens qu'en perroquets. Heureusement, il y a moins de perroquets qui tuent les poules du voisin, chient sur le pas de porte de l'esthéticienne ou sautent à  la gorge du neveu de 3 ans …
Mais je m'égare un peu … ou pas. Recentrez SVP :ange:

_________________
Laurent Daymard
Mo Cuishle - S'enfuir, être spectateur ou s'engager …
AGIR ESPÈCES
Association de Gestion des Intérêts et de la Réglementation, Espèces Sauvages Préservées En Captivité Ex Situ


02 Nov 2009 18:14
Haut
Profil Site Internet
Membre actif
Membre actif

Inscription: 07 Sep 2006 11:34
Messages: 45
Localisation: ile-et-vilaine
Répondre en citant le message
Bonjour,
je rejoins Raf sur ce point sans vouloir porter atteinte aux personnes d'ou sont issues les citations. L'acquereur est fortement pointé du doigt.
Mais l'eleveur dans tout cela?
n'a-t'il pas des responsabilités?

rboucard a écrit:
Ce qui me choque ce sont les déviances qui en sont faites, les possesseurs qui ne conaissent rien de l'oiseau, ceux qui en veullent sur un coup de tête pour s'en lasser ensuite, ceux qui ne leur consacre pas de temps, dans des cages trop petites, seul à  longueur de temps.... mais je ne remet pas en cause spécialement l'oiseau de compagnie.


Cécile-Anne a écrit:
Le problème qui se pose est toujours le même, que ce soit pour un chien, un chat, poisson etc, il y a trop d'acquéreurs irresponsables qui ne s'informent pas suffisamment des contraintes qu'apporte ce nouveau membre de la famille, car c'est ainsi qu'il faut le considérer. On ne s'informe pas suffisamment des besoins essentiels de ce nouveau compagnon. On ne se pose pas de question sur le long terme. On répond à  un coup de coeur... égoïstement. Et bien voilà , dans ces cas-là , que ce soit un chien, un chat ou un oiseau, c'est celui-ci qui en fera les frais.


a savoir qu'il se doit d'orienter l'acquereur sur les conditions de logement et d'entretien, les contraintes qui peuvent s'en suivre...
et dans le cas d'un oiseaux eam (qui est avant tout une technique), expliquer ce qu'il a deja entrepris sur le processus d'impregnation et ce que l'acquereur a a fournir comme taches supplementaires pr renforcer celle-ci pour le bien etre de l'animal mais aussi pour le sien!
pour que la "cohabitation" ne soit que meilleur!
il n'y a pas qu'un seul coupable!
le respect de la biologie la physiologie d'une espece animal est a ne pas negliger quelque soit la technique d'elevage. et cela ne s'arrete pas a la sortie de chez l'eleveur mais doit continuer chez l'acquereur.

un chien mordeur, un perroquet hurleur. des points communs peuvent etre trouver assez facilement...


02 Nov 2009 18:41
Haut
Profil
Membre actif
Membre actif
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Oct 2009 23:01
Messages: 41
Localisation: rennes ille et vilaine
Répondre en citant le message
Bonjour,
En effet Dominqiue, en parlant du chien ou du chat je n'ésseillais pas de comparer ceux-ci avec le perroquet, je parlais bien du monde de l'animal de compagnie en général et de ses déviances, lors de nos échanges Dominique je pense que tu as bien compris mon point de vue à  ce sujet merci,
au contraire je disais sans doute de manière il est vrai hasardeuse et maladroite que ces animaux était completements différents mais il est vrai que cette assimilation peut être bonne dans la forme mais ne fait pas avancer le sujet dans le fond :chin:

Citation:
Reprenez le dictionnaire ou les encyclopédies pour comprendre (ou vous remettre en mémoire) la signification de la domestication


Merci Raf il est vrai que c'est le thèrme plus adéquate en effet la mémoire revient mes cours n'étaient pourtant pas si loin

Au plaisir de lire vous et aussi beaucoup d'autres je l'éspère, je vous souhaite une bonne soirée par ce temps magnifique :-(
Amicalement
Romain :salut:


02 Nov 2009 18:50
Haut
Profil
Membre très très actif
Membre très très actif

Inscription: 07 Aoû 2005 23:54
Messages: 184
Répondre en citant le message
Salut.
Perso, le paralléle ne me choque absolument pas...puisque dans la réalité des choses, le probléme est bien qu'on traite toutes especes et races de la même maniére, sans grand discernement.
Arrêtons juste des les considérer soit comme de juteux bouts de viande soit comme d'adorables bébés babillant (domestiques et non domestiques, à  ce niveau là , même combat), sachons les apprécier pour ce qu'ils sont fonciérement et non ce qu'on voudrait qu'ils soient.


02 Nov 2009 19:41
Haut
Profil
Membre actif
Membre actif

Inscription: 07 Sep 2006 11:34
Messages: 45
Localisation: ile-et-vilaine
Répondre en citant le message
Re

pour ma part, il y a quelques années j'ai participé à  de l'EAM systématique.
l'objéctif était de "sortir" une centaine de jeunes par an.

la demarche était schématiquement la suivante :

-prelever des oeufs
-les incuber
-nourrir les poussins regroupés en lot de meme gabarit
-ensuite ils etaient regroupés en volière afin qu'ils developpent une musculature suffisante pr le vol.
-enfin les jeunes de l'année quittaient l'elevage

dit comme ça, les yeux s'ecarquillent et l'on voit apparaitre 2 catégories: les "Pour" et les "Contres"
mais quel est cette demarche? il s'agit d'une technique d'elevage: l'elevage a la main.
on va dire une optimisation de la courte période de reproduction et pour les couples de l'elevage, cela permettait d'obtenir des pontes de remplacements.
un gain de temps pr obtenir un maximum d' oiseaux aptent a l'envol dès octobre.
la technique est facile. le travail enorme
mais elle doit aboutir dans tout les cas a des oiseaux autonomes...

le but ? oui dans quel but ces jeunes poussins ont-ils été EAM?
certains se sont deja dit "le profit". ils doivent se classer dans les "Contre"

mais voici quelques précisions :

il s'agissait en fait d'un but non lucratif pr les générations futures. un pogramme pour renforcer une population sauvage.
une partie des oeufs était prélevé dans la nature (un mal pour un bien puisque la reproduction de cette oiseau ne correspond pas avec les techniques agricoles modernes) et l'autre etait issue du pool reproducteur captif (un mal pr un bien encore, un "sacrifice" de certains individus pr le maintien d'une espece).
la majorité de ses jeunes EAM a rejoint les adultes sauvages et a integré differents groupes pour au final partir dans une rude epreuve: la migration
l'autre partie des jeunes élevés est restée en captivité pour la création d'un nouveau pool reproducteur captif en vue d'autre relachés annuels afin de renforcer la population sauvage.

Pour ou Contre l'eam finalement? la réponse ne depends pas plutot du contexte? dans quel but? personnel? pour l'oiseau en tant qu'individu? pour l'espece?

ce n'est pas la methode qu'il faut condamner mais plutot redefinir le but de cette methode.

l'eleveur se doit d'informer pour le bien-etre de ses oiseaux...
l'acquereur se doit d'etre sensibiliser au mieux...
et ce n'est pas l'oiseau qui fera se travail
à  chacun ses responsabilités

enfin c'est un débat reccurent...


02 Nov 2009 20:35
Haut
Profil
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Nov 2003 10:40
Messages: 2582
Localisation: Yvelines (78)
Répondre en citant le message
psychoquak a écrit:
Re


Pour ou Contre l'eam finalement? la réponse ne depends pas plutot du contexte? dans quel but? personnel? pour l'oiseau en tant qu'individu? pour l'espece?

ce n'est pas la methode qu'il faut condamner mais plutot redefinir le but de cette methode.

l'eleveur se doit d'informer pour le bien-etre de ses oiseaux...
l'acquereur se doit d'etre sensibiliser au mieux...
..



Moui, bon ça rejoint ce qui à  déjà  été dit sous l'angle d'une expérience personnelle mais qui n'est pas le quotidien des modestes eleveurs que nous sommes.

Cdlt
Dominique

_________________
Qu'il est dommage de voir souvent tant d’énergie dépensée à la confection de volière et si peu à l'enrichissement intérieur (confucius )


02 Nov 2009 21:06
Haut
Profil
Membre actif
Membre actif

Inscription: 07 Sep 2006 11:34
Messages: 45
Localisation: ile-et-vilaine
Répondre en citant le message
certes,
Mais
psychoquak a écrit:
-nourrir les poussins regroupés en lot de meme gabarit


il ya quand meme des choses a retenir.
une des principale est que l'oiseau quel qu'il soit "reconnaisse" son appartenance a Son Espece (il suffit de regarder les experiences de Konrad lorenz et ses oies cendrées) afin d'eviter des troubles psychologique.
l'eam n'est pas incompatible a l'obtention d'oiseaux adultes stable psychologiquement.
dans mon expérience personnelle, ses oiseaux sont partis en migration et sont revenus. certains sont devenus des males chanteurs.

des oiseaux ne sont-ils pas laissé de coté du fait d'une non-reconnaissance de son espece? sans situation de secours puisque inadapté a des contacts avec ses propres congénaires?

d'ou naissent les critiques de l'eam? ne viennent elles pas de ce qui est dit plus haut?


02 Nov 2009 21:19
Haut
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 32 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

 


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com

eXTReMe Tracker
Audience Xiti du site NVC